LES HUILES ESSENTIELLES CHEZ SOGOOD NATURE!!

Le jeudi 23 janvier 2014, Sogood Nature à eu la chance de recevoir Christian Eloy, créateur du Laboratoire Herbes et Traditions pour animer une conférence sur l’Aromathérapie!

Les huiles essentielles restent encore pour certains d’entre nous un vrai mystère!

C’est pourquoi, durant cet échange parfumé aux huiles essentielles Christian Eloy a abordé avec nous les différents procédés à respecter pour obtenir une essence pure et naturelle…Il a également évoqué les bienfaits et les précautions d’emploi de certaines huiles essentielles pour affronter les maux hivernaux.

Quels sont les bienfaits de toutes ces huiles essentielles? Pourquoi les utiliser? Et surtout quelles sont les précautions d’emploi?

Voici un résumé de la conférence animé par Christian Eloy:

Les huiles essentielles peuvent être plus ou moins pures en fonction de leur mode d’obtention et de leur provenance. Pour cela, il faut respecter quelques règles:

Le mode d’extraction:

Une véritable huile essentielle est un produit naturel extrait de plantes aromatiques. L’extraction peut être faite à partir des fleurs, des feuilles, des racines ou encore des graines.

Le procédé de fabrication le plus utilisé est la distillation à la vapeur d’eau  :

L’extraction à froid
L‘expression à froid consiste à soumettre la substance végétale à une forte pression à l’aide d’une presse hydraulique.

L’entraînement à vapeurdistilation
Une source de chaleur (1) chauffe un alambic qui contient de l’eau (2) et les végétaux disposés sur un ou des plateaux (3). La chaleur entraîne la formation de vapeur qui traverse les végétaux et emporte avec elle les molécules aromatiques. Cette vapeur s’engage dans le chapiteau ‘Tête de Maure’ (4) puis dans le col (5). La vapeur chargée de l’arôme se condense alors en traversant une cuve réfrigérante (6). Le liquide qui sort de cette cuve (7) est un mélange d’eau et d’HE. Ce liquide est récupéré dans un essencier où, dans le cas général, l’huile essentielle (8), plus légère, se sépare de l’eau (9). Cette eau, appelée hydrolat ou eau florale, contient moins de 5% d’HE. Chargée d’arômes solubles et d’éléments minéraux présents dans la plante, cette eau florale est un produit cosmétique naturel remarquable. Ses propriétés subtiles lui confèrent une approche douce et sécurisante de l’aromathérapie des bébés.

Une température maîtrisée et une basse pression sont essentielles pour conserver une qualité aromatique et une composition chimique les plus proches possible de l’essence végétale que l’on cherche à extraire.

*Avant de procéder à la distillation à froid, certains éléments sont très important pour obtenir une huile essentielle de qualité: le lieu géographique, la qualité des plantes aromatiques (plantes sauvages, plantes de culture certifiée bio…), sans trace de pesticides, de désherbants, de radioactivité, ni de métaux lourds.  Le moment de la cueillette, le procédé de la cueillette (de préférence à la main…). Toutes ces actions sont à respecter avant tous procédés d’extractions.

L’étiquetage du flacon d’une huile essentielle de qualité:

Il doit comporter:

100% pure: c’est à dire non mélangées.

100% naturelles: c’est à dire non dénaturées, sans adjonction chimiques d’aucune sorte.

La variété botanique.  Exemple: le thym (thymus ) il peut être thymus vulgaris, thymus satureioides, thymus mastichina,

La partie utilisée et le pays d’origine (selon la partie utilisée, fruits, fleurs, feuilles etc… et le lieu de culture les principes actifs sont différents.)

Le Chémotype: composant biochimique majoritaire présent dans l’huile essentielle.

La quantité nette (10ml).

Le nom et l’adresse du fournisseur.

N° de lot (vous garantissant la traçabilité jusque chez le fournisseur)

Mais encore:

Il faut prendre en compte l’odeur, la couleur et la texture de l’huile essentielle.

Avant toute utilisation, Il est nécessaire de tenir compte de leur composition et de la condition de la personne qui les utilise (âge, état de santé, grossesse…)

Les bienfaits des huiles essentielles:

A savoir:

Les tempéraments d’Hippocrate et l’Ayurveda:

En Ayurveda (médecine traditionnelle en Inde), chaque être humain est composé des 5 éléments* cosmiques, mais en proportions différentes. Ce sont ces proportions qui définissent la nature profonde de chaque être. Ces 5 éléments de base forment 3 doshas : Vâta*, Pitta* et Kapha*. Chacun naît avec une certaine proportion de ces 3 doshas qui agissent tous les trois à la fois au niveau corporel, cérébral (sur l’esprit) et spirituel (sur l’âme).

Hippocrate s’inspira de l’Ayurveda pour développer sa théorie des quatre tempéraments : lymphatique, sanguin, bilieux, nerveux.

Selon Hippocrate et l’Ayurveda, il est important de connaitre son tempérament dominant (son dosha) car un déséquilibre de celui ci peut être la cause de troubles physiques et psychologiques.

Nous utilisons donc les huiles essentielles pour rééquilibrer l’excès du dosha dominant. Cela permet de maintenir l’équilibre de base des doshas pour rester en parfaite santé.

L’aromathérapie par l’olfactothéraphie: 

Souvent une odeur nous évoque des souvenirs. Pourquoi?

Tout simplement parce que le sens de l’odorat est directement relié au système Lymbique qui joue un rôle dans le comportement au niveau de la mémoire, des émotions comme la peur, le plaisir, la tristesse…

L’olfactothéraphie va permettre d’animer un sentiment ou d’éveiller un outil de notre conscience tel que l’intuition, l’imagination, l’émotion, l’ego…Avec certaine odeur le but est d’envoyer un message au cerveau pour débloquer une fréquence qui est perturbée en nous et de libérer des tensions, des noeuds qui font obstacles à notre bien être psyco émotionnel.

Différentes manières d’utiliser une huile essentielle:

Par voie cutanée,  massage. (diluée avec une huile végétale).

Par voie interne. (De préférence avec du miel).

Par diffusion atmosphérique, inhalation. ( choisissez un diffuseur à froid, un brumisateur,  ou un diffuseur n’excédant pas une température supérieur à 45ºC. Eviter les brûles parfums).

En bain aromatique. (Dilué dans une base telle que : gel douche, lait, huile végétale…Ne jamais verser l’huile essentielle pure dans l’eau de votre bain).

Durée d’utilisation:

Par voie cutanée: 3 fois par jour selon la problématique.

En diffusion: 15 à 30 minutes maximum.

A respirer: 5 fois par jour. 3 à 5 minutes.

Par voie interne: en général 3 jours maximum,  3 fois par jour. Attention, cela dépend des huiles essentielles utilisées (certaines sont hepatotoxiques).

En inhalation: 3 à 5 fois par jour, 5 minutes maximum. Attention la vapeur d’eau chaude donne une intensité supérieure aux différentes molécules de l’huile essentielle. Fermez les yeux.

Avant toutes utilisations, faites attention aux précautions d’emploi. Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes, dermocaustiques ou encore neurotoxiques.

Demandez conseil à un professionnel.

Maintenant passons à la pratique:

Voici quelques conseils donnés par Christian Eloy :

Pour se revitaliser, agir contre la fatigue:

Grande fatigue, de courte durée, frileux:

HE ORIGAN (très stimulante, bonne tonicité, elle réchauffe).

Massage de la plante des pieds: HV de sésame + 2 gouttes HE ORIGAN. (Attention: éviter la diffusion: peut irriter les muqueuses).

Grande fatigue, chronique:

HE EPINETTE NOIRE (tonique général, stimule l’immunité, recharge la batterie).

HE PIN SYLVESTRE (Tonique puissant, agit contre l’épuisement nerveux,  réchauffe).

HE LAURIER NOBLE (Revitalisante sur le mentale et le moral. Donne force, énergie, courage).

Massage des surrénales + plexus solaire : HV + 1 à 2 gouttes HE. 1 à 2 fois par jour.

En diffusion ou à respirer pendant 3 minutes pendant 10 jours minimum et 20 jours maximum.

En interne: 1 c à c de miel + 1 à 2 gouttes HE .

Pour dégager les voies respiratoires:

Voies respiratoires supérieures:

HE EUCALYPTUS RADIATA (anti viral, décongestionnant nasal et respiratoire puissant e).

HE MENTHE POIVRÉE (rafraîchissante, décongestionnant nasal,  hépatique)

A respirer ou en inhalation: 2 gouttes HE EUCALYPTUS RADIATA+1 goutte HE MENTHE POIVRÉE.

L’he de menthe poivrée est a utiliser avec précaution.  Demander conseil à un professionnel.

Voies respiratoires inférieures:

HE EUCALYPTUS GLOBULUS (anti bacterienne, expectorante, facilite le dégagement des bronches)

HE PIN SYLVESTRE (antiseptique respiratoire,  expectorante)

En friction sur le thorax: HV+ 1 à 2 gouttes HE.  Ou à respirer (sur un mouchoir).

Conclusion:

Nous pourrions écrire encore des pages et des pages sur ces petites merveilles. Mais deja, nous avons pu constater les quelques facettes des huiles essentielles. Elles ont de nombreuses propriétés bien spécifiques à chacune d’elles. Il est donc important de rappeler que leur utilisation est à prendre avec précaution.

 

Si cela vous a donné l’envie d’en découvrir davantage sachez que chez sogood Nature, nous organisons une Formation d’Aromathérapie* avec comme formateur le fabuleux Christian Eloy!  Pour plus d’informations: http://www.sogoodnature.com/ ou 0320511548.

(Demander le programme! 1er module: Samedi 8 février 2014 de 10 h à 18h, chez Sogood Nature, 14 rue de la monnaie, Lille)

Pour toute inscription cliquer ici: http://www.clicrdv.com/083-sogood-nature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

This entry was posted in Le Saviez-vous ?, les actualités importantes, Sogood-Nature and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *